Yin et Yang signification : que signifie ce symbole ?

Le symbole du Yin Yang représente dualité des éléments. Ce cadre philosophique décrit ce que les Chinois observent depuis longtemps dans la nature et le monde matériel. Vous voulez connaitre la définition et la signification profonde du Yin et du Yang ? On vous explique tout !

Vous avez vu le symbole, mais que signifie le yin yang ? Sans oublier, qui est le yin et qui est le yang ? Les principes du yin et du yang ont une longue et fascinante histoire derrière eux, et nous avons compilé les éléments les plus intéressants et les plus importants dans cet article. Lisez ce qui suit pour en savoir plus :

  • les différentes significations du yin et du yang
  • Ce que signifie le symbole du yin et du yang et pourquoi il a cet aspect.
  • une brève histoire du yin et du yang (ce symbole existe depuis bien plus longtemps que vous ne le pensez !)
  • Comment les principes du yin et du yang ont été utilisés par tout le monde, des politiciens aux décorateurs d’intérieur en passant par les artistes martiaux.

Que signifient le Yin et le Yang ?

Le yin et le yang (ou 陰 et 陽 en caractères chinois traditionnels) représentent la dualité, ou l’idée que deux caractéristiques opposées peuvent en fait exister en harmonie et se compléter. C’est la même idée qui se cache derrière des citations comme « il ne peut y avoir de lumière sans obscurité ». Le yin (le segment noir) et le yang (le segment blanc) représentent chacun diverses qualités.

symbole yin yang

Le tableau ci-dessous présente certaines des caractéristiques que chacun représente. Vous verrez que, pour chacune, le yin et le yang représentent une paire d’opposés, comme le noir et le blanc, la lumière et l’ombre, le nord et le sud, etc.

YinYang
Noir
Ombre
Femme
Lune
Réceptif
Caché
Négatif
Nord
Repos
Bas
Froid
Nuit
Eau
Vieux
Doux
Numéros pairs
Vallée
Pauvre
Blanc
Lumière
Mâle
Soleil
Actif
Ouvert
Positif
Sud
Mouvement
Supérieur
Chaud
Jour
Feu
Jeune
Dur
Numéros impairs
Montagne
Riche

Que représente le symbole Yin Yang ?

Le symbole du yin et du yang est souvent appelé « taijitu » en Chine. C’est un symbole familier que vous avez probablement vu de nombreuses fois sur des bijoux, des vêtements, des cahiers, etc. Il existe de nombreuses variantes de ce symbole, mais la plus courante est un cercle composé de deux tourbillons/teardrops imbriqués, l’un noir et l’autre blanc. Chaque tourbillon contient un point de la couleur opposée.

Le symbole du yin et du yang représente l’interconnexion du monde, en particulier du monde naturel. Il ne peut y avoir de positif sans négatif, d’ouvert sans fermé, de lumière sans ombre. Le symbole yin yang lui-même illustre cette interdépendance. En regardant le symbole, vous pouvez voir qu’il n’y a pas de ligne droite passant par le centre pour représenter la division entre le yin et le yang. À l’intérieur, la ligne de démarcation est une forme de S souple. Elle montre comment le yin et le yang sont reliés et s’influencent constamment l’un l’autre. En haut du symbole, lorsque le yang se gonfle, le yin se contracte. En bas, le yin se gonfle et le yang se contracte. La situation idéale est celle où il y a un équilibre entre les deux, car c’est à ce moment-là que l’harmonie est atteinte.

Dans le symbole, non seulement les segments blancs et noirs s’emboîtent parfaitement les uns dans les autres pour former un cercle, mais chacun d’entre eux comporte un petit cercle de l’autre couleur pour montrer encore plus le lien entre les deux. Les petits cercles montrent également que rien n’est absolu. Dans tout yin, il y a un peu de yang, et vice versa. Cela démontre encore plus le lien entre les deux.

Le cercle extérieur du symbole du yin et du yang représente la totalité de l’univers. Il montre que le yin et le yang représentent tout ce que nous connaissons, ainsi que les choses que nous ne comprenons pas.

VOIR AUSSI : Zen définition : d’où vient le mot zen ?

Une brève histoire du symbole du yin et du yang

Le concept du yin et du yang existe depuis des milliers d’années en Chine. La plus ancienne référence connue à ces deux termes a été trouvée sur des os d’oracle où ils faisaient référence à différentes parties de la nature. Une école appelée « école yinyang » a également été développée il y a environ deux mille ans, qui enseignait les principes de l’équilibre et des modèles.

Vers 100 après J.-C., le premier dictionnaire de caractères chinois a été créé. Il définissait le yin comme faisant référence à « une porte fermée, l’obscurité, la rive sud d’une rivière et le versant nord d’une montagne » et le yang comme « la hauteur, la luminosité et le versant sud d’une montagne ». Un autre exemple ancien où les termes yin et yang apparaissent ensemble fait référence au yin comme étant le côté ombragé d’une colline et au yang comme étant le côté ensoleillé de la colline.

Durant la dynastie Zhou (1050-771 av. J.-C.), les concepts de yin et de yang se sont répandus plus largement et ont commencé à être associés à des idées philosophiques. Des philosophes tels que Confucius et Lao Tzu ont commencé à intégrer les principes du yin et du yang dans leurs enseignements. C’est à cette époque que le yin et le yang sont devenus une partie importante du taoïsme (parfois appelé « taoïsme »). Au fil du temps, le symbole du yin et du yang est devenu l’un des symboles taoïstes les plus courants et on le voit souvent sur les temples, les robes et les brûleurs d’encens taoïstes.

Au fil des siècles, les principes du yin et du yang sont devenus partie intégrante de nombreux aspects de la culture chinoise et est-asiatique (nous en discutons davantage dans la section suivante).

Il n’existe pas de date d’origine exacte pour le symbole du yin et du yang, et l’on ne sait pas qui l’a créé. Cependant, il était certainement utilisé vers l’an 1000 après J.-C., lorsqu’il a été popularisé par le philosophe Zhou Dunyi, de la dynastie Song. Pendant plusieurs décennies, en particulier dans les années 1970-1990, c’était un symbole courant à inclure dans les bijoux, sur les t-shirts, etc. De nombreuses personnes qui le portent ne connaissent pas toute l’histoire ou la signification du symbole, mais apprécient son aspect et sa promotion de l’équilibre et du changement.

yin et yang spiritualité

VOIR AUSSI : 3 conseils pour être plus heureux dans la vie

Les grands principes du Yin Yang

Quelle est donc la véritable signification du yin et du yang ? Le symbole du yin et du yang représente une variété de principes différents, dont chacun est important dans le taoïsme et derrière. Nous expliquons ci-dessous cinq des plus importants.

1 : Ensemble, le Yin et le Yang forment un tout

Le yin et le yang représentent des forces opposées qui, lorsqu’elles sont réunies, représentent tout dans le monde naturel. Ensemble, ils représentent les différentes facettes du monde et la manière dont elles doivent être soigneusement équilibrées pour être complètes.

2 : Ni le Yin ni le Yang ne peuvent être pleinement dominants

L’un ne peut exister sans l’autre, de la même manière que le mouvement ne peut exister sans repos ou que l’ombre ne peut exister sans soleil. Le yin et le yang doivent toujours être présents, et l’un n’est pas supérieur à l’autre.

3 : Un équilibre égal crée l’harmonie

Le scénario idéal est que le yin et le yang soient parfaitement équilibrés et que chacun ait une part égale du tout. Lorsque cela se produit, il y a harmonie et égalité dans le monde.

4 : Le yin et le yang ne sont jamais statiques

L’équilibre entre le yin et le yang est en perpétuelle évolution ; c’est en partie pour cette raison que les deux segments semblent se fondre l’un dans l’autre dans le symbole du yin et du yang. Il n’y a jamais de point où le yin et le yang s’arrêtent de bouger, de la même manière que la quantité de lumière et d’obscurité change constamment lorsque le soleil se lève et se couche chaque jour.

5 : Des facteurs externes peuvent perturber l’équilibre

Parfois, une fois qu’un équilibre entre le yin et le yang a été atteint, quelque chose d’extérieur au système peut le perturber. Ce principe est souvent utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise (expliquée plus en détail ci-dessous), où des facteurs externes peuvent perturber l’équilibre dans un corps et causer des problèmes de santé.

yin yang énergie équilibre

VOIR AUSSI : 7 conseils pour remédier à l’insatisfaction

Comment les principes du yin et du yang sont-ils utilisés ?

Le concept du yin et du yang s’est répandu dans de nombreuses facettes de la culture chinoise, ainsi que dans toute l’Asie orientale et, finalement, dans le reste du monde. Voici cinq façons dont les principes du yin et du yang sont utilisés dans tous les domaines, de la philosophie à l’architecture en passant par le combat.

Les arts martiaux

De nombreux types d’arts martiaux d’origine chinoise, comme le tai chi, font appel au yin et au yang. L’équilibre qu’il favorise est important lors des mouvements d’exercice et des combats. Par exemple, pour réussir dans le tai chi, il faut comprendre à la fois le mouvement et l’immobilité, l’attaque et la défense, des oppositions que le yin et le yang représentent souvent.

Feng Shui

Le feng shui est une pratique qui remonte à la Chine ancienne et qui utilise l’idée des forces énergétiques pour prendre de nombreuses décisions, notamment pour orienter les bâtiments (d’où son utilisation moderne comme guide de décoration intérieure). Selon le feng shui, il existe des forces invisibles (appelées « qi ») qui lient les gens, la terre et l’univers. Le yin et le yang font partie de ces forces et, pour avoir un bon feng shui, les bâtiments doivent être construits et alignés selon les champs de force du yin et du yang afin d’atteindre un bon équilibre.

La médecine traditionnelle chinoise

Dans la médecine traditionnelle chinoise, on considère que le corps est sain lorsque le yin et le yang sont en équilibre. Différents facteurs, tels que l’alimentation, le stress et la pollution, peuvent pénétrer dans le corps et provoquer une prédominance du yin ou du yang. Lorsque cela se produit, la personne tombe malade car son corps n’est plus en harmonie. Le médecin doit déterminer si le yin ou le yang est devenu dominant et s’efforcer de rétablir l’équilibre.

Confucianisme

Les écrits du confucianisme mentionnent fréquemment les principes du yin et du yang. C’est Dong Zhongshu, un politicien et philosophe de la dynastie Han, qui les a le plus répandus. On lui attribue l’incorporation des idées du yin et du yang dans le confucianisme. Auparavant, le yin et le yang étaient essentiellement considérés comme des symboles de la nature et de l’équilibre qu’elle requiert, mais Zhongshu a créé un cadre éthique pour le yin et le yang, affirmant qu’il était du devoir moral d’une personne de promouvoir l’harmonie et l’équilibre en son sein et dans le monde en général. Certains confucianistes ont également modifié les principes du yin et du yang pour les adapter à leurs propres besoins. Par exemple, même si le principe fondamental du yin et du yang est qu’aucun des deux n’est dominant ou plus puissant que l’autre, certains confucianistes considéraient le yang comme supérieur et s’en servaient pour justifier la domination des hommes sur les femmes (qui étaient associées au yin).

I Ching

Le I Ching est un texte divinatoire de la Chine ancienne et l’une des plus anciennes sources écrites de l’utilisation du yin et du yang. L’I Ching peut être utilisé pour la divination, les différents hexagrammes et séquences d’hexagrammes ayant chacun une signification différente. Dans le Yi King, le yin et le yang sont chacun représentés par trois lignes horizontales : les lignes du yin sont brisées, et celles du yang sont pleines. Différentes combinaisons de lignes yin et yang ont conduit à la création de 64 hexagrammes. Le taoïsme et le confucianisme ont ensuite adopté de nombreuses idées du Yi King.

Résumé : Que signifie le Yin et le Yang ?

Alors, qu’est-ce que le yin et le yang ? Il s’agit de deux concepts qui, ensemble, représentent le besoin d’équilibre, les forces opposées et le changement. Et qu’est-ce que le yin et qu’est-ce que le yang ? Le Yin (la partie noire du symbole) représente les ombres, l’énergie féminine et, en général, le côté le plus mystérieux des choses. Le yang (la partie blanche du symbole) représente le soleil, l’énergie masculine et les choses qui sont plus évidentes. Aucun n’est plus puissant que l’autre et les deux sont nécessaires en quantité égale pour que l’harmonie existe.

Rate this post

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 × 17 =